10 décembre 2006

The Slave Who Defied An Emperor

Nan, je me repasse pas le Gladiateur en boucle. Je philosophe.. ^_^

Il se trouve qu'en philo, nous venons de voir la "dialectique" [me rappelle plus si c'est le mot exact ?] du maître et de l'esclave.. En rapport avec la prise conscience de soi. etc..

Le maître est celui qui impose ses désirs à l'esclave, et maîtrise la vie et les actes de celui-ci. Le maître devient le symbole de liberté.

A première vue, ça a l'air. Cpdt, après courte réfélxion, on voit qu'en faite, le maître dépend complètement de l'esclave pour satisfaire ses désirs et perd donc son autonomie.

L'esclave prend conscence à un certain moment qu'il peut dire non à l'ordre naturel, et qu'il peut modifier les désirs de son maître à sa façon. Il voit, dans ses oeuvres, matérialiser sa créativité, son inventivité. En faisant plus que ce que lui demande son maître, l'esclave prend conscience de la distance qu le sépare de l'animal et de la chose.

Bref, après cette courte explication, pkwa je raconte ça ?

Quand j'entends le mot "esclave", je pense à PI [allez savoir pkwa xD]. Et forcément à tous ceux qui désirent conquérir le monde [liste trèèèssss longue ^_^]

Je voulais juste leur dire que même SI, un jour, ils [elles] arrivent à faire trembler le monde sous leurs pieds,  ils deviennent maîtres du monde, ils seront victimes de cette dialectique. Et tous leurs efforts tomberont à l'eau ^_^.

Maître deviendra Esclave.                    Esclave deviendra Maître.

[revoyez vos projets xD]

^_^

Posté par Tulbe à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur The Slave Who Defied An Emperor

Nouveau commentaire