28 décembre 2006

That's the spirit - one part brave, three parts fool....


Depuis plusieurs semaines, les affiches de ce film sont partout. Arrêts de bus, magazines, sur les bus.. etc, etc.. Devant toute cette pub, j'ai pas pu m'empêcher d'aller le voir, pour me faire ma propre idée [j'avoue je pensais qu'il serait plutôt bien, vu le bruit qui était fait autour de ce film].

Tout d'abord, je tiens à préciser que je n'ai PAS lu le livre. L'impression que j'ai de cette histoire/scénario ne porte que sur le film [qui comme chacun sait, n'égale pas les livres]. Et les noms des perso, jconnais pas trop non plus. Je mets ce que j'ai retenu :P

Si je devais résumer ma critique en un seul mot, ce serait N...

J'ai eu l'impression de voir un mix des SDA, de Harry Potetr et de Star Wars. 3 sagas magnifiques réunies en 1 film médiocre [pour ne pas dire nul ^^]. Après je ne saurais dire si c'est dû au manque d'originalité du réalisateur ou de l'auteur.. [je ne dis pas que la trame ressemble, mais on revoit des petits détails par ci par-là, qui me font penser aux trois autres sagas.]

En tout cas, ce film n'est pas pour moi.

On voit très peu le cheminement des personnages. Leur état-d'âme, leurs pensées...
Eragon se lie très vite à Brom, une confiance immédiate s'installe.

D'ailleurs, je pense que l'auteur a fait une erreur en tuant très vite ce dragonnier. Il aurait pu appronfondir l'histoire à travers ce personnage et son passé [le fait qu'il soit celui qui ai mis fin à la race des dragons [?] qu'il ai connu le temps des dragonniers, de par son caractère de mentor]tc...]. Mais bon, il est mort avec honneur.

D'ailleurs Eragon fait confiance à ts immédiatement.
A Arya [ou qqchose comme ça]. Il la voit dans son rêve, et va à sa rescousse, alors qu'il ne la connaît pas ! Bon allez, j'peux comprendre cette réaction. Eragon est très impulsif, et fait ce qu'il lui passe par la tête [d'où la phrase 1 grain de bravoure et 3 gains de folie [??] ^_^]. Il a du courage, et n'hésite pas à combattre.

D'ailleurs j'ai eu parfois l'impression qu'il ne connaissait pas la peur [sauf qd il le dit à Saphira avant le combat]. Il n'a pas peur ni des Morsak [?], ni de l'Ombre, ni même d'aller combattre. Il a l'air apaisé, calme et a limite un sourire sur le visage. Jvous rappelle qu'il n'a QUE 17 ans !!!

Même Legolas, ou Aragorn avant d'aller au combat ressentent de la peur.
Ou plutôt jvais dire, les acteurs des SDA le montre, alors qu'Eragon non. Mais même ds les dialogues, jnai remarqué aucune frayeur.
Son indiférrence est peut-du à son ignorance, mais bon, ça colle pas trop. Un personnage trop parfait, n'est pas un bon perso. Il doit avoir ses faiblesses, ses frayeurs, comme tout autre être humain. Eragon, c'est tout le contraire.

Ensuite, il fait confiance au fils de jsais plus qui [celui qui a tuer le dragon de Brom, non ??]Me semble qu'il s'appelle Murtag ?. Un échange de dialogue, et hop, c'est parti !! En route tous ensemble vers les Vandern [?]. N'empêche qu'Eragon ne s'attache pas à lui. Lorsque que son compagnon est capturé, il se contente de dire Je lui dois la vie !. Et c'est tout. Il va pas chercher plus loin pour le protéger. Encore un détail de plus qui fait que le perso est raté.

Autre critique, importante, les scènes, et les dialogues. la plupart du temps, on a des phrases répétées, et parfois sans réels intérêts, des scènes trop rapides. OU plutôt une histoire trop rapide. J'ai compris ce qui se passait, là n'est pas le pb, mais c'était rapide. On aurait dit qu'Eragon a atteint le pays des Vandern en 5 jours.
Oui, je sais c'est un film, ils doivent le boucler en 2 h, enlever les détails.. etc.. Mais bon c'est un détail qui pourri un peu le film [déjà qu'il est pas bien haut].

Arya, on sait très peu d'elle. Elle est princesse, elle combat. Banalament, elle sera la compagne d'Eragon [c'est tellement prévisible ><]. Ce manque d'infos sur elle, fait que je ne m'y suis pas attaché particulièrement. [d'ailleurs le seul personnage que j'ai pu trouver intéressant c'est le dragonnier qui accompagne Eragon]

Enfin la scène de bataille. Désolé, mais Archi nul...
Déjà comme ça se passait la nuit, on voyait pas grand chose. On a vu très peu de combat corps à corps. LA scène a tourné autour d'Eragon et de Saphira. Jveux bien qu'il soit l'Elu, mais c'est pas le seul qui combat contre le Mal. [Même HP se fait aider par l'OP pour vaincre Vold :P].

Et la scène avec Durza ! Nan mais j'étais morte de rire. Le mec qui a une réputation de sorcier maléfique, fait à peine un sort pour tenter de gagner la bataille, [d'ailleurs en parlant de sorts, j'ai trouvé nul qu'Eragon sache utiliser ses pouvoirs du jour en lendemain. Même Skywalker a enduré des années d'entraînements pour devenir ce qu'il a été :P].
Pire encore, Durza redouté par tous, se fait tuer d'une façon banale par un garçon de 17 ans. Ils auraient du nous montrer un combat bcp plus alléchant..

Enfin bon, ma critique est bien trop longue. Et je n'ai écrit que ce dont je msuis souvenue.
Bref, j'ai pas aimé ce film. Je ne le reverrai pas. N'achéterai pas son DVD. Ne le conseillerai pas non plus.

Le seul truc positif, c'est que je me suis bien marré devant la stupidité de certains répplqiues ou scènes.

Jsuis méchante, Je sais :P

Posté par Tulbe à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur That's the spirit - one part brave, three parts fool....

Nouveau commentaire